IRL

Vous avez un très beau sourire

Alors que l'hiver s'enracinait fermement de l'autre côté de la vitre, par ce froid matin de janvier, Johnny effectuait les derniers tests du câble qu'il venait de raccorder. C'est sûr, technicien Orange n'était pas le métier rêvé. Mais la fibre optique, ça, c'était quelque chose. Johnny savait que son job était essentiel. Un monde d'informations allait circuler par ce câble. Son câble.

Lire la suite

Vieilles Charrues 2008 (2/3)

La suite de mes aventures au festival des Vieilles Charrues, qui commence ici. Ce billet est un poil plus balèze que le premier, alors bon courage...

Samedi s'annonçait comme la plus grosse journée du festival. Que des choses biens qui s'enchaînent, pas de pause possible. Au programme : Yelle, Camille, Duffy, Étienne Daho, Dub Inc, Gad Elmaleh, Zebramix, Matmatah et Gossip, ouf.

Lire la suite

Vieilles Charrues 2008 (1/3)

De retour des Vieilles Charrues, un petit compte-rendu s'impose... Avec une semaine de retard, certes, mais bon, on fait ce qu'on peut. D'ailleurs, ceci ne sera qu'un bout du billet complet, puisque d'une part, quand c'est trop long, c'est indigeste, et d'autre part, j'ai pas fini de l'écrire.

On n'a malheureusement pas pu assister aux concerts du jeudi, puisqu'on avait choisi le forfait 3 jours. Bon, on n'a pas raté grand chose (BB Brunes, Motörhead, Ben Harper, et les Babyshambles), je regrette seulement que ne pas avoir été là pour insulter Pete Doherty, comme c'est d'usage.

Lire la suite

La nana trop classe

Nous sommes dimanche soir, et comme d'hab (ou presque), je suis sur le quai, voie D, à Châteaucreux. Il doit être genre 19H50, il fait très chaud, et évidemment je suis en avance. Je dis "évidemment" parce que c'est un truc qui m'arrive rarement, donc forcément quand ça m'arrive, il faut que ce soit insupportable (jean épais, t-shirt noir et beaucoup trop de cheveux). Assis sur un banc, mon sac de 10 kilos posé par terre, j'en suis à optimiser tous mes mouvements pour transpirer le moins possible. C'est à cet instant qu'arrive la nana trop classe...

Lire la suite

Haut de page